Un voisinage bruyant?

Supposons que vous êtes en pleine étude pour vos examens de mi-session lorsque, tout d’un coup, les locataires du haut font jouer du Iron Maiden, au point où vous n’arrivez plus à vous concentrer!

Un voisinage excessivement bruyant peut grandement affecter votre qualité de vie. En tant que locataire, vous avez le droit à la jouissance paisible de votre logement. Alors, comment savoir où sont les limites de bruit? Quand devez-vous contacter votre propriétaire?

Préparation

  1. Avant de contacter votre propriétaire, il est conseillé de tenter d’avoir une conversation diplomate à propos du bruit avec les personnes concernées. Respectez les normes de politesse et expliquez votre situation pour essayer d’arriver à un compromis. Cette étape n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée pour garder de saines relations de voisinage.
  2. Si le bruit persiste et que vos tentatives de communication ne sont pas bien reçues, vous devez informer votre propriétaire du problème par une mise en demeure.
  3. Si le bruit persiste, votre propriétaire peut décider de soumettre la situation à la Régie du logement, et pourrait même aller jusqu’à annuler le bail des locataires qui font du bruit. Rappelez-vous que si votre propriétaire n’agit pas, vous pouvez déposer une plainte à la Régie du logement demandant une réduction du loyer ou une compensation pour dommages.

FAQ

Mes voisins ont un bébé qui pleure souvent, ce qui m’empêche de dormir la nuit. Je comprends que ce n’est pas de leur faute, mais le bruit m’empêche quand même de jouir paisiblement de mon logement. Est-ce que je peux me plaindre à mon ou ma propriétaire?

Oui. Même si le bruit est causé par de jeunes enfants, votre propriétaire est obligé d’agir lorsqu’il s’agit de bruits et de la jouissance paisible de votre logement.

Comment puis-je prouver à mon ou ma propriétaire que mes voisins sont effectivement bruyants?

Votre propriétaire a l’obligation juridique d’assurer à ses locataires la jouissance paisible de leur logement. Il est de sa responsabilité d’agir en cas de plaintes pour bruit. Si le bruit est ponctuel, gardez-en un relevé hebdomadaire pendant une semaine ou plus si nécessaire. Enregistrez les types de bruits et les heures où vous les remarquez, et contactez ensuite votre propriétaire.

Si vous habitez dans un grand logement, il sera plus facile pour votre propriétaire de trouver la source des bruits à l’aide de votre registre. Vous pouvez aussi demander à des camarades ou à de la famille de vous visiter pendant les périodes où vous prévoyez entendre les bruits afin qu’ils ou elles puissent agir en tant que témoins si jamais vous en aviez éventuellement besoin pour défendre votre cause.