Payer son loyer

Ah, les factures! En tant que locataire, payer votre loyer régulièrement et sans retard est votre plus grande responsabilité. Si vous manquez à votre obligation, vous vous attirerez bien des ennuis, dont, probablement, une convocation à comparaître à la Régie du logement et même l’expulsion de votre appartement. Toutefois, ne vous en faites pas, le paiement du loyer n’a rien de sorcier et il y a des règlements, émis par la Régie du logement, sur les façons et les périodes de paiement du loyer. N’oubliez pas que, même si votre propriétaire ne s’acquitte pas de ses responsabilités, qui sont de vous assurer la jouissance pleine et paisible d’un logement sécuritaire et propre, vous n’avez pas le droit de refuser de payer votre loyer.

Préparation:

  1. Assurez-vous de payer le loyer dans les délais prescrits par la loi. Avant de signer un bail, réfléchissez bien et assurez-vous que vous serez capable de payer le loyer demandé à tous les mois.
  2. Payez votre loyer tel que stipulé sur votre bail, à la date prévue et à la personne convenue. Vous devriez arriver à une entente avec votre propriétaire afin de convenir des détails de cette transaction. Entendez-vous sur un lieu et un moment pour payer le loyer (celui-ci est habituellement dû le premier de chaque mois). Selon la loi, si aucune entente n’a été prévu, votre propriétaire à la responsabilité de venir chercher le loyer à votre domicile.
  3. Assurez-vous de recevoir un reçu de paiement par votre propriétaire lorsque vous payez le loyer. C’est très important! Vous pouvez payer votre loyer à votre propriétaire, à sa compagnie de gestion ou à une personne autorisée. Si vous êtes dans le doute suivant la vente du bâtiment, une faillite ou un décès, vous pouvez ouvrir un dossier en dépôt de loyer pour payer votre loyer directement à la Régie du logement.
  4. Souvenez-vous qu’il n’est pas obligatoire que vous payiez avec des chèques postdatés et personne ne peut vous obliger à payer plus d’un mois à l’avance.

FAQ

Que dois-je faire s’il est mentionné dans mon bail que je dois payer le loyer par chèques postdatés?

La clause en question est illégale. Vous ne devez pas renoncer à vos droits! La clause illégale ne peut pas être considérée valide et vous n’avez donc aucune obligation de la suivre.

Est-ce que je risque l'expulsion si je paie mon loyer un jour en retard?

Si vous ne payez pas ou payez en retard, dès la première journée après la date prévue pour le paiement du loyer, votre propriétaire peut ouvrir un dossier contre vous à la Régie du logement et vous exiger non seulement le loyer mensuel, mais aussi les frais encourus par cette démarche. Par contre, votre propriétaire doit vous avertir formellement de son intention afin d’éviter des frais supplémentaires (intérêts par exemple). Techniquement, ça veut dire qu’il n’y a pas de risques d’expulsion si vous êtes en retard d’un seul jour sur votre loyer. Par contre, des retards fréquents peuvent devenir un problème.

Si je suis constamment en retard dans mes paiements que risque-t-il d’arriver?

Tout dépend de la durée de vos retards. S’ils dépassent trois semaines, votre propriétaire peut introduire une action contre vous à la Régie du logement afin d’obtenir les montants dûs ou encore une résiliation de votre bail, qui l’autorisera à expulser toute personne habitant votre logement. Si vos paiements sont régulièrement en retard, mais qu’ils ne dépassent pas trois semaines, votre propriétaire peut quand même introduire une action à la Régie du logement afin d’obtenir la résiliation du bail, mais en prouvant que ces retards l’affectent financièrement. En d’autres mots, votre propriétaire devra prouver que vos retards dans le paiement du loyer causent aussi des retards dans ses paiements hypothécaires.