Entente de colocation

Vous êtes sur le point d’en arriver à une entente avec vos colocataires? Mettez le tout par écrit! Quand vous signez un bail avec d’autres individus, vous êtes considérés comme étant des colocataires. Vous vous engagez donc avec votre propriétaire à payer votre juste part du loyer, à la date prévue.

Nous recommandons aux locataires dans cette situation de signer une entente de colocation. C’est un contrat entre locataires qui stipule comment l’appartement va être utilisé et quels sont les coûts et les responsabilités payés par chaque partie. Chaque colocataire a le droit légal de jouir paisiblement du logement, mais il ne faut pas oublier que chaque personne peut en avoir une définition différente. L’idée derrière l’entente de colocation est d’éliminer cette ambiguïté et d’établir des règles claires que chaque locataire sera tenu de respecter. Vous pouvez consulter un exemple d’Entente de colocation ici.

Préparation:

  1. Communiquez entre vous et déterminez exactement comment vous envisagez votre vie idéale en colocation. Pensez à ce que vous ne voulez pas concéder et ce qui est ouvert à la négociation. Par exemple, vous ne voulez peut-être pas partager un espace où vos colocataires tiendront un concert rock toutes les semaines, mais seriez d’accord à ce que ça arrive une fois par mois?Voici quelques-unes des questions importantes à aborder:
    • Comment et quand le loyer est-il payé;
      Si vous pouvez recevoir une personne ou plusieurs, et pour combien de temps;
    • Si vous avez le droit de fumer et les règles sur la consommation de drogues.
    • Si vous avez de la difficulté à trouver des points spécifiques à discuter, vous pouvez consulter des exemples d’Entente de colocation en ligne.
  2. Parlez à vos colocataires et écoutez leurs désirs par rapport à cette colocation. L’ouverture d’esprit est nécessaire dans ce processus. Vivre en colocation signifie que chaque personne a le droit de jouir paisiblement du logement, vous devez donc être de bonne foi pour en arriver à un compromis.
  3. Après avoir pris le temps de parler et de penser au genre d’appartement que vous souhaitez, écrivez chacun de ces points de façon claire afin que tous et toutes puissent les comprendre.
  4. Assurez-vous que tout le monde est d’accord sur tous les points ainsi que sur leur formulation.
  5. Signez chaque copie du document et conservez-les dans un endroit sécuritaire.
  6. Référez-vous à ce document si des problèmes entre colocataires surgissent. Ce document peut servir de preuve d’une entente en cour. Assurez-vous de l’avoir lu au complet et de bien en comprendre le contenu.

FAQ

Mon ou ma colocataire ne respecte pas une partie de notre entente. Que devrais-je faire?

Premièrement, envoyez une mise en demeure à votre colocataire. Si le problème ne se règle pas, vous pouvez demander une audience à la Régie du logement.

Je n’ai pas signé d’entente de colocation avec mes colocataires, mais nous avons une entente verbale: est-ce juridiquement contraignant?

Une entente verbale est très difficile à prouver en cour et est rarement une preuve suffisante en cas de conflit. C’est pour cela qu’une entente écrite de colocation est très importante!